Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

53 articles avec poesie

Au bord de l'eau

Publié le par Mamminic

Avec cette chaleur on n'aspire qu'à la fraîcheur......

Par chez nous, il y a de quoi se rafraîchir et pour vous voici une belle cascade luchonnaise!

 

La cascade de Juzet de Luchon

 

la cascade de juzet

 

 

S'asseoir tous deux au bord d'un flot qui passe;

Le voir passer;


Tous deux, s'il glisse un nuage en l'espace;

Le voir glisser;


A l'horizon, s'il fume un toit de chaume,

Le voir fumer;


Aux alentours, si quelque fleur embaume,

S'en embaumer;


Si quelque fruit où les abeilles goûtent,

Tente, y goûter;


Si quelque oiseau, dans les bois, qui l'écoutent,

Chante, écouter......


Entendre au pied du saule où l'eau murmure

L'eau murmurer;


Ne pas sentir, tant que ce rêve dure,

Le temps durer;


Mais n'apportant de passion profonde

Qu'à s'adorer;


Sans nul souci des querelles du monde,

Les ignorer;


Et, seuls, heureux devant tout ce qui lasse,

Sans se lasser;


Sentir l'amour devant tout ce qui passe,

Ne point passer!

 

                                                             Sully Prudhomme

 

 

 

 



Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

Le printemps reviendra

Publié le par Mamminic

 

Le printemps reviendra!


Ce joli poème de Maurice Carême pour nous faire patienter!

 

amandier sous la neige

 

 

Et, oui, je sais bien qu'il fait froid,

Que le ciel est tout de travers;

Je sais que ni la primevère,

Ni l'agneau ne sont encore là.

 

 

La terre tourne; il reviendra

Le printemps sur son cheval vert.

Que ferait le bois sans pivert,

Le petit jardin sans lilas?

 

Oui, tout passe, même l'hiver,

Je le sais par mon petit doigt,

Que je garde toujours en l'air.....


 

P1020625

 

 

Il a neigé !

 

Il a neigé dans l'aube rose,

Si doucement neigé,

Que le chaton croit rêver.

C'est à peine,

S'il ose marcher.


 

P1020635

 

 

Il a neigé dans l'aube rose,

Si doucement neigé,

Que les choses

Semblent avoir changé.


 

P1020638

Ces photos ont été prises le 13 mars au coucher du soleil

 

 

Et le chaton noir n'ose,

S'aventurer dans le verger, 

Se sentant soudain étranger

A cette blancheur, où se posent

Comme pour le narguer

Des moineaux effrontés.

 

oiseau sous la neige

 


!cid 1009b1db93dd@gif-mania


 


Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

Le poème du mois : MARS

Publié le par Mamminic

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

 

Le poème du mois : MARS

 

calendrier-mars-2013-3

 

Le mois du printemps......

 

 

Dicton :

"C'est en Mars que le printemps chante et que les rhumatismes commencent ou augmentent...."

 

Mars

 

 

Ciel de Mars......

 

photo-4.jpg

 

bonne journée

 

 


Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

L'HIVER : vu par les poètes.....

Publié le par Mamminic



GRACE AUX POETES, L'HIVER DEVIENT UNE BELLE SAISON!


Arbres givrés

HIVER,

Un poème de Serge LAINE

Un matin au réveil, en ouvrant ma fenêtre,
Je découvre l'hiver apparaissant en maître;
A travers la brume, de gros flocons voltigent,
C'est la neige qui tombe et garde son prestige.


Champ givré



Je ne distingue plus les maisons et les champs
Car ils sont recouverts d'un très grand manteau blanc;
Tout n'est que tristesse, calme et désolation,
Je ressens en mon être une vive émotion.



Où sont la pâquerette et le coquelicot
Qui recouvraient les champs et se miraient dans l'eau?
Un paysan s'attarde à dégager la porte;
On n'entend plus un bruit, car toute vie est morte.



Feu de cheminée


Loin dans la montagne, loin des gens de nos villes,
De très vieux paysans passent des jours tranquilles;
Assis tout près d'un feu, ils regardent les flammes
Dansant dans le foyer avec beaucoup de charme.


Anne-Sophie-Barthet.jpg


Les pieds emmitouflés dans des chaussons de laine,
Lisant ou tricotant, ils sont bien loin des peines.
A quelques lieus de là, sur la piste enneigée,
Des skieurs évoluent dans le calme et la paix.

Cette triste saison fait la joie des enfants
Qui s'amusent, joyeux, aux beaux milieux des champs.

Fenêtre


Un matin au réveil en ouvrant ma fenêtre,
Je découvre l'hiver apparaissant en maître;
A travers la brume, de gros flocons voltigent,
L'hiver est arrivé avec tout son prestige.



separ18.gif


Pas un soupir, pas un souffle,
Tout s'étouffe et s'emmitoufle
De silence recouvert....
C'est la paix froide et profonde
Qui se répand sur le monde,
La grande paix de l'hiver.
(Francis Yard)







Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

On continue l'année avec un poème : Le ballon rouge

Publié le par Mamminic

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

 

On a commencé l'année en musique et l'on continue avec un poème!


gif

 


Un très joli poème découvert sur l'Office de Tourisme de Barbazan tout proche de mes montagnes.

 

Le ballon rouge

 

petite fille au ballon texte

 

Lorsque j'étais enfant,

J'avais peu de présents;

On n'avait pas d'argent,

Pourtant on s'aimait tant!


Fallait gagner son pain

Ce n'était pas certain.

Et, puis voici qu'un jour,

Grand-Père revint de foire,

Avec beaucoup d'amour,

Je vous prie de le croire,

Il m'offrit un ballon !

Rouge, luisant et rond.

 


ballon-rouge-avec-coeurs

 


Il festoyait au ciel, 

Au bout de sa ficelle

Dansait en jolis bonds...

 

M'étant fixé des ailes, 

En papier sur le dos,

Des pentes du jardin,

Comme un petit lutin,

Tentais de petits sauts

Essayais de partir,

Au gré de mon désir,

Là-haut, plus haut, très haut!....

 

Il faut bien se le dire...

Je n'ai rien vu venir...

Ma joie était si vive,

Et mon bonheur si grand,

Que, même sans savoir,

J'ai desserré le gant,

Et mon beau ballon rouge

Est parti dans le vent...

Il était, dit grand-père,

Tout gonflé d'hélium

Bien plus léger que l'air.

 

ballon-rouge-albert-lamorisse.jpg

 

Mais, dites-moi vraiment

Etait-ce mon affaire

Qu'il fut gonflé d'hélium

De plumes ou de fer?

Avec lui c'est mon coeur

Qui prenait le grand air.


- Dis-moi, dis-moi, grand-père

Qu'un jour il reviendra!

- Mais non, ma pauvre enfant,

Il ne reviendra pas!


Et, me voilà trahie une seconde fois!....


- Mais, il n'est pas possible,

Tu vois, c'est trop horrible,

Que, toi que j'aime tant

Tu me répondes çà!

 


LeballonRouge

 

 

Grand-Père s'en est allé,

Et aussi sa silhouette

Que tellement je regrette,

Là... au bout de l'allée....

 

Et le temps a passé...

Les mois et les saisons....

J'y pense avec émoi

Et crois, non sans raison,

Qu'il m'a , à sa façon,

Donné une leçon.

 

(Monique Dowling)

 

!cid 101028dc409c@gif-mania

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

Brr.... il fait froid!

Publié le par Mamminic

 

Ce matin, il y avait des milliers de diamants dans les champs.

Les gens ont dit :" C'est la gelée"!

Mais moi, je sais bien, que c'est la Lune

Qui a fait craquer, tous ses colliers!

 

Une bien belle poésie pour décrire le paysage givré que j'ai pu admirer chez moi!

 

Montage

 

PHOTOS DECEMBRE 2012 037

 

Quel froid! Le givre brille aux derniers pampres verts.....

 

LAURIER ROSE GIVRE

 

Mes lauriers roses givrés.....

 

PHOTOS DECEMBRE 2012 030-2

 

Et également un magnifique lever de soleil....

 

PHOTOS DECEMBRE 2012 032

 

PHOTOS-DECEMBRE-2012-034.jpg

 

Une autre belle poésie d'Anne-Marie Chapouton :

 

L'Hiver

 

Voilà les arbres 

Avec du sucre sur le nez!

La route toute poudrée,

Le ciel enfariné,

La neige a tout changé!

 

845434d0

Bonjour, Monsieur l'Hiver

- Hé! Bonjour Monsieur l'Hiver

Ça faisait longtemps...

Bienvenue sur notre terre,

Magicien tout blanc.

- Les montagnes t'espéraient,

Les sapins pleuraient,

Les marmottes s'indignaient :

Reviendra-t-il jamais?

Mes petits skis aussi;

On était tous inquiets,

Reviendra-t-il jamais?

- Hé, bonjour Monsieur l'Hiver!

Ça faisait longtemps....

Bienvenue sur notre terre,

Magicien tout blanc.  

(Patrice Bousquet)


 


 


 


 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

Une poésie de saison: Nuit de neige

Publié le par Mamminic

 

 

La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.

Pas un bruit, pas un son; toute vie est éteinte.

Mais on entend parfois, comme une morne plainte,

Quelque chien sans abri qui hurle au coin d'un bois.

 

neige en plaine

 

 

 

Plus de chansons dans l'air, sous nos pieds plus de chaumes.

L'hiver s'est abattu sur toute floraison;

Des arbres dépouillés dressent à l'horizon

Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

 


 

sapin et arbres dépouillés

 

 

 

La lune est large et pâle et semble se hâter.

On dirait qu'elle a froid dans le grand ciel austère.

De son morne regard, elle parcourt la terre,

Et, voyant tout désert, s'empresse à nous quitter.

Et froids tombent sur nous les rayons qu'elle darde,

Fantastiques lueurs qu'elle s'en va semant;

Et la neige s'éclaire au loin sinistrement,

Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

 

 


 

Lune blafarde

 

 

 

 

Oh! la terrible nuit pour les petits oiseaux!

Un vent glacé frissonne et court par les alléers;

Eux, n'ayant plus l'asile ombragé des berceaux,

Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

Dans les grands arbres nus que couvre le verglas

Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège;

De leur oeil inquiet ils regardent la neige,

Attendant jusqu'au jour la nuit qui ne vient pas.

 


 

oiseau sous la neige

 

 

Poème écrit par Guy de Maupassant.

 


 

49

 

 

 

pour-les-oiseaux.jpg

 

Bonne journée à vous!


 


 


 Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

 

Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

Poésies d'aujourd'hui : La cour de mon école

Publié le par Mamminic

 

 

 

 

 

 

De mon temps..... la poésie à l'école tournait autour de:


Jean de La Fontaine,

Maurice Carême,

Guy de Maupassant,

Jean Richepin (Voici venir l'hiver, tueurs de pauvres gens....)

et aussi Prévert.

 

les récitations

 

Et aujourd'hui?

 

J'ai bien aimé la dernière récitation qu'un de mes petits-fils m'a fait découvrir et

c'est avec un réel plaisir que je partage ce texte qui me rappelle tant mon enfance.....

 

 

la cour de mon école gars et fille séparés

 

LA COUR DE MON ECOLE

 

La cour de mon école,

Vaut bien, je crois

La cour de Picrochole*

Le fameux roi:

 

Picrochole.jpg

Elle est pleine de charme,

Haute en couleur;

On y joue aux gendarmes 

Et aux voleurs.

Loin des Gaulois, des Cimbres

Et des Teutons.

 

timbre-borneo-2.jpg

On échange des timbres

A croupetons**

Des timbres des Antilles,

De Bornéo....

 

enfants jouant aux billes 2

Et, puis on joue aux billes sous le préau.


Qu'on ait pris la Bastille

C'est merveilleux,

Mais que le soleil brille

C'est encore mieux!


Orthographe et problème

Sont conjurés

 

aime-ecole.jpg

Ecole, Ah! que je t'aime

A la récré!

 

Jean-Luc MOREAU

 

 

recre.jpg

 


 


 

Quelques petites précisions pour mieux comprendre le texte :

 

* Picrochole : roi qui attaque le royaume de Grangousier dans le roman de Rabelais "Gargantua"

** à croupetons : en position accroupie.

 

 

!cid 101028dc409c@gif-mania

 



 

 



                             

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

Les écoliers : Poème du mois

Publié le par Mamminic

                            

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Le poème du mois :

 

Les écoliers

 

le petit écolier

 

 

 

 

Sur la route couleur de sable,

En capuchon noir et pointu,

Le 'moyen', le 'bon', le 'passable'

Vont à galoches que veux-tu

Vers leur école intarissable.

 

 

 

plumier

gomme

 

 

 

 

 

 

Ils ont dans leurs plumiers des gommes,

Et des hannetons du matin,

Dans leurs poches du pain, des pommes,

Des billes, ô précieux butin

Gagné sur d'autres petits hommes.

 

 

 


 

joueur de billes-1

 

 

 

 

 

 

Ils ont la ruse et la paresse

Mais l'innocence et la fraîcheur.

Près d'eux les filles ont des tresses

Et des yeux bleus couleur de fleur,

Et des vrais fleurs pour leur maîtresse.

 


 

modigliani fille aux tresses

 

la petite fille au bouquet

 

bouquet pour la maitresse

 

 

 

 

Puis, les voilà, tous à s'asseoir.

Dans l'école crépie de lune

On les enferme jusqu'au soir,

 

 

 

 

doisneau01

 

 

 

Jusqu'à ce qu'il leur pousse plume

Pour s'envoler.

Après, bonsoir!

 


 

ecolier-1

 

 

 

Un poème de Maurice Fombeure (1906-1981)

A dos d'oiseau (1942).

 


 

!cid 101028dc409c@gif-mania

 

 

 


 

 

 


 


Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

Souvenir des Pyrénées

Publié le par Mamminic

 

 

Lac d'Oô.été 2007

 

 


"Vous etes mes amour" comme dit la romance,

Chers monts Pyrénéens aux sites enchantés

Où j'ai cueilli, piquants, des chardons argentés

En un bouquet charmant pour douce souvenance.


Chardon-en-fleur.jpg




Un plateau verdoyant, là, s'étendait immense,

Des sources jaillissaient tels rubans indomptés,

Des brebis paturaient dans ces lieux désertés

Leurs clarines rompant quelquefois le silence.



Brebis photo ddm


moutons




Survint un vieux berger qui joua du pipeau,

Bien vite à son appel se rangea le troupeau

Qui s'éloigna, conduit, par une chienne noire.


Berger gardant son troupeau




Dans mon coeur s'est gravé ce tableau pastoral :

Quand le sommeil me fuit, j'allume ma mémoire

Et, "compte les moutons".... mes amis de ce val.


compter-les-moutons-sheep


Ce poème a été écrit par Charlotte Bruneau-Madras.




D'autres photos pour "Souvenir des Pyrénées"


Un vieux berger des Pyrénées

Un berger pyrénéen



Un patou des Pyrénées


Le chien patou des Pyrénées qui est un bon gardien des troupeaux.



Troupeau de brebis vallée aspe

Troupeau de brebis en Vallée d'Aspe.

 

 

 

Stick pour mon blog

 



 

 







Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 > >>