Au bord de l'eau

Publié le par Mamminic

Avec cette chaleur on n'aspire qu'à la fraîcheur......

Par chez nous, il y a de quoi se rafraîchir et pour vous voici une belle cascade luchonnaise!

 

La cascade de Juzet de Luchon

 

la cascade de juzet

 

 

S'asseoir tous deux au bord d'un flot qui passe;

Le voir passer;


Tous deux, s'il glisse un nuage en l'espace;

Le voir glisser;


A l'horizon, s'il fume un toit de chaume,

Le voir fumer;


Aux alentours, si quelque fleur embaume,

S'en embaumer;


Si quelque fruit où les abeilles goûtent,

Tente, y goûter;


Si quelque oiseau, dans les bois, qui l'écoutent,

Chante, écouter......


Entendre au pied du saule où l'eau murmure

L'eau murmurer;


Ne pas sentir, tant que ce rêve dure,

Le temps durer;


Mais n'apportant de passion profonde

Qu'à s'adorer;


Sans nul souci des querelles du monde,

Les ignorer;


Et, seuls, heureux devant tout ce qui lasse,

Sans se lasser;


Sentir l'amour devant tout ce qui passe,

Ne point passer!

 

                                                             Sully Prudhomme

 

 

 

 



Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

luce 05/08/2013 17:15





Bonjour Mamminic,


En remerciement de ta cascade pyrénéenne, je t'offre ma cascade jurassienne, pour te rafraîchir au moins à la vue; il fait très chaud mais on craint les orages annoncés pour les dégats dans le
jardin, ils sont tellement inattendus et dévastateurs cette année. Qu'il est beau ce poême de Prudhomme, simple mais tellement évocateur dans sa simplicité justement.


Bonne fin de journée et peut-être es-tu dans ton village de, prédilection en ce moment. J'espère qu'il revit comme avant et peut-être encotre mieux.


Grosse bise Mamminic. Profite bien de la fraîcheur de tes montagnes.