LA SECURITE ROUTIERE POUR LES ENFANTS ....

Publié le par Mamminic

LE PERMIS PIETON......


CONNAISSEZ-VOUS "LE PERMIS PIETON"?

Lancée en Octobre 2006, par la Gendarmerie Nationale, la Sécurité Routière et en partenariat avec l'Education Nationale, le "Permis Piéton" est une grande initiative nationale de prévention du risque piéton chez les enfants.

Sensibiliser les enfants à la sécurité dans la rue, à l'âge où ils commencent à se rendre à l'école tout seuls, c'est le but du permis piéton.



La rue est un espace où les règles de sécurité ne sont pas toujours respectées.
 Les enfants font malheureusement partie des premières victimes et malgré les efforts des autorités le nombre des accidents touchant les piétons reste toujours très élevé.

LE PRINCIPE

C'est de faire passer aux enfants entre 8 et 9 ans, partout en France, leur "Permis Piéton".
Il s'agit pour eux de recevoir un apprentissage ludique et pédagogique.

 Ces formations commencent dans les écoles par l'intervention d'un gendarme ou d'un policier.
Elles sont ensuite mise en oeuvre par l'enseignant lors des 4 à 6 séances de 45mn chacune.
Les sessions de formation permettent aux enfants de prendre conscience qu'ils sont plus exposés que les adultes et qu'ils doivent développer des réflexes de précaution.

Le gendarme ou le policier revient en classe pour faire passer le test.
Il faut avoir 15 sur 20 pour obtenir le diplôme qui sera remis lors d'une cérémonie en présence des personnes ayant participé à la formation, des parents des élèves et de représentants de la Municipalité.

Dans le canton de St-Béat, tous les élèves ont désormais leur permis piéton.


Ecoles du Canton de St-Béat

Luchon

Aspet

En allant sur le site :
http://www.permispieton.com

Vous aurez d'autres renseignements et vous pourrez même faire faire des tests à vos enfants qui n'ont pas encore bénéficié de cette formation.


link
En cliquant sur le lien ci-dessus vous pourrez faire faire à vos enfants des tests pour les éduquer à la circulation en tant que piéton.






Publié dans Actualité

Commenter cet article