Intolérable, lamentable et indécent!

Publié le par Mamminic

Un coin si tranquille et pourtant......

Un coin si tranquille et pourtant......

Ce sont les sentiments que ressentent tous les habitants de mon village suite aux derniers

évènements de dégradations de plusieurs tombes au cimetière de St-Béat.

 

 

 

De tels actes sont incompréhensibles et ce n'est pas parce que l'on fait une différence

entre les mots "Profanation" et "vandalisme" qu'il faut les minimiser.

 

 

Personnellement, dans ce cimetière, j'ai un grand nombre de membres de ma famille et dernièrement j'y ai déposé les cendres de mon fils.

Je suis outrée, comme beaucoup de personnes, que des individus se permettent de dégrader

de tels lieux, car ils accueillent tous les humains à leur mort quelles que soient leurs idéologies.

 

 

 

 

Intolérable, lamentable et indécent!
Ces tombes sont des tombes d'enfants.....
Ces tombes sont des tombes d'enfants.....

Ces tombes sont des tombes d'enfants.....

 

Quelle différence faites-vous entre ce qui est considéré comme une profanation et du vandalisme?

 

En réalité le vandalisme est motivé par l'intolérance, l'ignorance ou le manque de réflexion,

parfois aussi par la cupidité (en temps de guerres.... et également par les "pilleurs").

 

 

 

"Le vandalisme est un DELIT qui consiste à détruire, dégrader, détériorer volontairement le bien

d'autrui pour son seul plaisir ou dans un but de nuisance"

 

Il est punissable en France (vos droits)

 

De tels actes sont inqualifiables et on doit les réprimer comme tels. 

 

Les questions également à se poser :

Pourquoi ?

Quelles motivations ?

Par qui ?

Les solutions sont-elles simples ou non ?

Suite à l'intervention, en 2010, du Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe auprès du Ministre de l'Intérieur français, un groupe d'étude avait été diligenté et

le rapport  rendu en 2011 indiquait :

 

"qu'il était constaté sur le terrain qu'il y avait, en effet, de plus en plus de profanations à caractère raciste et antisémite. En chiffre absolus, ce sont les cimetières chrétiens qui sont les plus nombreux à être profanés. Mais les profanations des lieux juifs et musulmans, eux, prennent des caractères racistes et antisémites, ce qui n'est pas forcément le cas des premiers. Depuis 2011, peu de chiffres circulent.

Le rapport s'est aussi intéressé au profil des auteurs des profanations.

"Nous avions établi trois catégories d'auteurs de profanations" explique Claude Bodin.

"Des jeunes adolescents, un peu éméchés, qui on ne sait pas pourquoi vont s'adonner à ce type de dégradations, et qui constituent la majorité, des personnes influencées par le satanisme, très peu nombreuses, enfin un groupe plus politique, qui fonctionne, de façon raciste. Cette troisième catégorie était en évolution".

On peut lire dans le rapport que les motivations étaient difficilement décelables :

Les actes de profanations semblent résulter pour beaucoup d'un effet d'entraînement collectif [...] les forces de l'ordre et la justice ont rarement affaire à des individus multipliant les profanations de manière compulsive.
En revanche, il s'avère que les passages à l'acte se produisent souvent en groupe du fait d'une consommation excessive d’alcool, facteur de désinhibition en groupe [...]
De fait, les profanations motivées par une doctrine ou l'adhésion à une croyance telles que le satanisme ou celle d'une secte demeurent extrêmement rares".

 

Les motivations sont diverses :

Action militante (très peu de cas),

Dérivatif au désoeuvrement, Problèmes d'insertion sociale?

Perte des valeurs morales (en grande partie),

Haine aussi bien du système que des gens qui ne sont pas "des nôtres",

Violence gratuite....

 

Il y a un peu de tout cela en réalité à des degrés plus ou moins forts.

Les solutions ?

 

Elles ne peuvent pas seulement venir des "politiques".... il faut impérativement

que les parents reprennent en main l'éducation de leurs enfants.

Peut-être même qu'ils ré-apprennent eux-mêmes ces valeurs.

 

UNE VALEUR FONDAMENTALE :

LE RESPECT.

Respect de l'autre, de la différence, respect des convictions de l'autre,

revoir également la définition du mot "liberté"

La liberté d'expression : oui mais sans oublier que cette liberté d'expression ne doit pas

offenser l'autre, car sinon on ne le "respecte" pas et on ne nous respectera pas non plus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article

maite-corsinette 20/02/2015 14:26

Coucou Mamminic,
Dès que j'ai entendu le nom de ton village, j'ai pensé très fort à toi et aux habitants de ce village si tourmenté en ce moment et le mot est faible.
Que dire de plus sinon qu'il faut sévir durement.
Je te souhaite malgré tout un WE serein, bisous et une forte pensée pour ton fils.
Maite

Mamminic 20/02/2015 17:14

Bonjour Maïté-Corsinette et merci pour ton petit mot. On a du mal à réaliser que cela est possible dans un petit coin pareil. Que nous dira l'enquête? des jeunes en mal d'occupation ? ou sous l'emprise de l'alcool? Je crois qu'au vue de la société que l'on a actuellement on n'a pas fini d'en voir des actes comme celui-ci et même pire.... Bon week-end pour toi sur ton île.... Bisous

DARRIGADE BELLOCQ 20/02/2015 11:21

J'ai été horrifié en voyant cela à la télé et j'ai de suite pensé à toi et je l'ai expliqué à Théo qui regardait à côté de moi. Tu sais que je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu as écrit et tout ce que tu ressens. La semaine prochaine, je t'écrirai en perso. Je t'embrasse très fort Generviève

albine 20/02/2015 09:18

bonjour , je sis outree et ecoeuree aussi par ce qui s est passé a st beat comme en alsace
je vous comprends car j ai pense a vous et moi meme je ne supporterais pas que l on souille le monument de mon enfant , je suis de tout coeur avec vous , c est un moment difficile a supporter , ( enfants ou adultes on ne doit pas abimer un lieu saint , on doit respecter l autre !!qu on laisse les morts en paix de toutes religions , on est tous semblables , allez courage pour panser votre plaie et celle de tous les autres personnes de toute region de france
dejà en seize ans deux vols ont ete commis sur la tombe de mon fils dejà là j ai eu du mal a digerer et a supporter mais si on le profanait ce serait un crime a mes yeux
courage a tous les habitants de st beat dejà touches par les inondations de ces dernieres annees
bonne journee mamminic et merci pour votre temoignage

LADY MARIANNE 20/02/2015 09:11

des vandales à punir !! peu importe le nom , dégrader tant soit peu est inacceptable-
le respect des biens d'autrui ! mort ou vivant même chose !!
bon vendredi - bisous !!

Mamminic 20/02/2015 09:19

Une punition oui.... pourvu qu'elle soit utile et non pas qu'ils en ressortent "pire". Je suis pour les travaux d'intérêt général selon l'implication de ces vandales. Merci pour ton passage. Bonne journée et bisous.